Les contributions en ligne

Du 5 juin au 13 juillet 2019, exprimez-vous sur le projet grâce au registre en ligne ci-dessous.

Le registre

Le registre de la concertation sur le projet lauréat Site Tour Eiffel est désormais clos.
Retrouvez sur le site toutes informations relatives au projet, dans les onglets Découvrir le projet ou La documentation. Un bilan synthétisant les apports de la concertation sera publié dans l’été et l’information sur ce projet se poursuivra à l’automne.
Rendez-vous avant la fin de l’année 2019 pour pour plus d’informations sur l’évolution du projet.


Les contributions

397 réponses à “Les contributions en ligne”

  • 135.

    bonjour

    Concernant la desserte des bus touristiques, il me semble que le renforcement des parkings existants le long des quais de la rive gauche, au pied de tour Eiffel, est la solution idéale:

    -cela permettrait de créer un HUB: navettes fluviales-métro-bus touristiques…
    -cela préserverait les quartiers environnants de navettes incessantes de bus touristiques qui arriveraient par les quais de Seine, sans passer ni par le 7ème, ni par le 16ème et ni par le 15ème arrondissements
    -d’un point de vue esthétique, cette solution est la meilleure et créerait des perspectives du site sans aucune silhouette de bus

    en espérant que vous serez attentif à ces arguments,

    Cordialement

    Proposé par RUDLOFF le
  • 134.

    Le projet est ambitieux et beau. Mais, il ne traite pas suffisamment à ce stade de l’interface avec les riverains des quartiers voisins, et ne parait pas anticiper les reports de traffic des cars et bus touristiques. Les vives contributions précédentes le montrent.
    Attention donc aux cars de touristes et bus touristiques (type Big Bus Tour).
    Ils envahissent déjà tout les quartiers environnants.
    Sans réflexion à leur sujet, leur traffic deviendra insupportable.
    Le conflit de compétence à leur sujet entre la Ville et la Région n’est pas compréhensible pour les parisiens.
    Pourquoi ne pas profiter de ce beau projet pour repousser loin du centre de Paris les cars de touristes et réguler le traffic des flottes de Bus touristiques?
    Voila de l’ambition en plus pour le bien-être des administrés et un moyen indispensable de faire accepter ce projet ambitieux.

    Proposé par VINAS le
  • 133.

    Eviter le report de nuisances de cars et bus de touristes dans les quartiers avoisinants au projet, actuellement apaisés comme Dupleix.
    Il y a de nombreux riverains près de l’Ecole Militaire / La Motte Piquet / Dupleix, des écoles, un quartier authentique et fragile à ne pas déstabiliser.
    Les premiers signes de dégâts via Airbnb et commerces pour touristes apparaissent dans les quartiers fréquentés par les cars de touristes / lieux de dépose comme le haut de la Rue de Suffren, chassant les habitants.

    Mes propositions :
    – bannir les parkings de cars de touristes ET les lieux de déposes de touristes par cars aux abords du projet
    – réguler les flottes de bus touristiques à Paris; les bannir des quartiers apaisés environnant le projet, y compris les axes Sufren / Grenelle / La Motte Piquet
    – créer des parking de cars touristiques à l’entrée de Paris pour une arrivée apaisée et douce sans nuisances pour les parisiens via les transports en communs / les vélos.

    Proposé par CHARDON le
  • 132.

    Les access de toute la zone pour les cars des touristes et le déplacement des riverains ne sont pas suffisant, et cela mettrait toutes les rues adjacentes ,à contribution. Ceci créerait des embouteillages encore plus importants: les cars de touristes ne pourront pas y circuler du fait de l’étroitesse même des rues.Il suffit de passer avenue de
    Suffren en cette période pour se rendre compte du ridicule du projet! Venez …vivre ou travailler ou visiter ( car c’est surtout les touristes qu’a cela affecterez énormément )ici et vous pourrez en toute logique arriver à la seule conclusion; tout le projet va à l’encontre du but de ceci!

    Proposé par Poisson le
  • 131.

    le projet très important et onéreux que vous portez ignore les difficultés de vos administrés et sous estime les problèmes d’accès tant des résidents que des touristes .
    Résidant au 103 quai Branly nous avons constaté depuis plusieurs années une augmentation de la fréquentation touristique et une dégradation des accès en provenance du metro BIR HAKEIM;
    il conviendrait en premier lieu de faire respecter la réglementation sur les terrasses imposant un passage libre de 1,60 m ce qui n’est plus le cas devant le 105 – 109 quai BRANLY ou le passage se limite à 90 cm en raison de l’abus de certains commerçants , créant en outre un risque important pour les nombreux touristes et passants qui se rendent à la Tour Eiffel .Commencez donc par faire respecter la réglementation qui dépend de votre compétence pour les restaurants.
    Par ailleurs , vous sous estimez les contraintes des occupants (+de 40 appartements ) du carrefour qui ne disposent plus d’aucun lieu d’arrêt automobile pour la dépose de leurs courses, ou de leurs objets , le temps de les déposer à leur domicile ! Peut être qu’une zone de dépose minute de 1/4 d’heure serait bienvenue pour les personnes âgées ou celles à mobilité réduite ! Il faut en effet que vous puissiez entendre que les personnes ayant des difficultés physiques ou liées à l’age ne peuvent pas forcément circuler en vélo !! ou en trottinette ! merci de l’attention que vous voudrez bien porter à ce commentaire.

    Proposé par ED le
  • 130.

    Le Jury qui a choisi ce projet d’aménagement Eiffel/Trocadéro a été constitué par Mme Hidalgo avec le plus grand soin afin d’être majoritaire dans les discussions et dans le choix final du projet. Ainsi les Mairies d’arrondissement concernées directement par le projet, à savoir les 7ème, 15ème et 16ème n’ont pu donner qu’un avis consultatif. La Mairie de Paris, seule, a la main sur ce projet, et par conséquent sur les lourdes conséquences pour les habitants de Paris, habitants qui y vivent, y travaillent et … y payent leurs impôts.
    Le 3 Mairies consultées n’avaient pas choisi ce projet radical mais avaient voté pour un projet plus modeste et surtout moins « impactant » pour la vie quotidienne des Parisiens. Tous les autres membres de ce Jury (adjoint au Sports, collège d’architectes, chargés de l’urbanisme à Paris, Direction de l’Urbanisme, etc….) ont voté pour le projet sur lequel nous sommes aujourd’hui « consultés ». Il n’y a cependant peu d’illusion à se faire sur la véritable portée de ce qui est qualifié aujourd’hui de consultation. Les décisions ont été prises depuis longtemps, par l’équipe de la Mairie de Paris et leurs obligé.e.s.
    Il est cependant indispensable de protester contre ces aménagements radicaux qui reportent et, de ce fait, densifient les problèmes de circulation sur d’autres quartiers.
    Traverser Paris, passer de la Rive Droite à la Rive Gauche sera rendu particulièrement difficile car non seulement le pont d’Iéna sera fermé à la circulation mais de plus, le pont de l’Alma sera également modifié. Si le résultat voulu par la Mairie est de faire de Paris une ville pour touristes, une ville-musée condamnée à l’événementiel et d’empêcher les Parisiens de vivre et de travailler normalement dans leur ville, c’est très très réussi.

    Proposé par Pierron le
  • 129.

    Que devient le boulevard delessert ?

    Proposé par Molinari le
  • 128.

    Élégant projet, ruineux pour une ville déjà hélas fortement endettée et qui perturbera encore davantage le quotidien des riverains. J’habite avenue de la Bourdonnais. Actuellement une heure pour rejoindre le périphérique le seul jour de la semaine où je prends ma voiture, en famille et très chargée pour partir en WE ! Impossible de penser qu’une voie unique résoudra notre enclavement. Quant à la pollution liée aux embouteillages, je la supporte tous les jours quand je vais prendre le métro à Alma pour me rendre à La Défense. Une ville musée ?

    Proposé par Gras le
  • 127.

    J ai pris connaissance du projet qui n’inclie Absolument pas le problème de circulation DES VOITURES des parisiens qui VIVENT et travaillent toute l’annee A Paris et y PAIENT leur impôts . Si l’on bloque la place du Trocadéro qui a été faites pour distribuer 7 rues comme l Arc de Triomphe où vont se distribuer les voitures ?? Dans les petites rues du 16e ? Bloquées et provoquant une immense pollution . Comment va t on rejoindre la rive gauche si le pont du Trocadero ET le pont de l’alma sont transformés en jardins ? Nous ne pouvons agir comme si nous étions au 16 e siècle sans circulation et Que des piétons .
    Les cars de tourisme doivent être stationner dans le parking utilise UNE SEULE fois par an pour Roland Garros à Auteuil .
    Les cars et les camions doivent être interdit après 8hou 10h du matin . La circulation ne Se portera que mieux , de même que les camions poubelle .
    Merci d empêcher ce projet « hors du temps «  et hors de prix !

    Proposé par Cohen le
  • 126.

    La mégalomanie de Madame Hidalgo atteint des sommets hallucinants.
    Sur une feuille de papier c’est très beau mais quid des habitants qui travaillent, vivent dans cette ville ?
    Paris est devenu un enfer ; la circulation est un enfer, les commerçants ont perdu plus de 20% de leur chiffre d’affaire cette année, quid des artisans qui ne peuvent plus stationner ni travailler ??? quid des commerciaux qui doivent circuler avec du matériels parfois lourd ? il faut faire voter les habitants de l’ile de France. Il y a quand même d’autres urgences que ces dépenses pharaoniques !
    Vous condamnez certaines rues, réduisez les grands axes de moitié, supprimer un pont essentiel à la circulation sans créer de facilité en contre partie.
    c’est du grand n’importe quoi !

    Proposé par WALBAUM le
  • 125.

    Votre projet ne mentionne rien des axes de circulation des cars de tourismes que vous avez déjà prévu. Paris est une ville avec des habitants qui y vivent…! Votre projet prévoit de transformer l’avenue Georges Mandel en parking pour cars de tourisme. Circulation aggravée, pollution aggravée, espaces verts supprimés dans l’avenue qui est un quartier familial avec de nombreuses écoles de part et d’autre de l’avenue. Rien n’a filtré de vos manigances depuis le mois de mai, mois de sélection du projet aujourd’hui présenté. Vous défendez la re-végétalisation de Paris sous les fenêtres de la Mairie mais vous organisez l’asphyxie d’autres quartiers qui n’ont pas l’heur de vous plaire.
    Faites présentation à la population concernée de l’aménagement de l’avenue G. Mandel, des axes de circulation des cars de tourisme et de leur aire de stationnement. Faites une véritablement concertation, pas une information en douce!

    Proposé par Pouliquen le
  • 124.

    Le descriptif du projet Lauréat-Tour Eiffel parle de « former qu’une seule image », de « paysage historique », d’ouvrir de « nouvelles perspectives ». Tout pour les yeux. Qu’en sera-t-il de la pollution sonore ? Nos oreilles vont souffrir ! Les problèmes de circulation, les bouchons, sans compter la démultiplication d’événements de toutes sortes : musicaux, sportifs, etc, nous exposent, riverains du quartier, à des nuisances sonores insupportables ! Qui n’a pas souffert le week-end du 22 et 23 juin du tapage provoqué par l’événement « Quai 54 – street basket » qui se tenait au stade Émile Anthoine ? Cet événement est un bref aperçu de ce qui nous attend avec le futur projet Lauréat – Tour Eiffel et les olympiques de 2024 !

    Proposé par MIEP le
  • 123.

    Le site de la Tour Eiffel a grand besoin d’être réaménagé. Mais est-ce que ce projet va régler les différents problèmes que rencontrent les riverains du 7ème ? Trop de cars touristiques (qu’il faudrait interdire !), trop de vendeurs à la sauvette et de Tuktuk (quelle mauvaise image de Paris !). Est-ce que la mairie va respecter les éléments d’époque de la Tour Eiffel (bancs et kioskes) ou va-t-elle encore tout détruire?

    Proposé par Marie le
  • 122.

    Arrêtez de faire tout à l’envers! Commencez par développer/améliorer/accroître le réseau des transports en commun, améliorez l’accès à ces transports aux personnes à mobilité réduite.. avant même de transformer Paris en parc d’attractIons! Au lieu de supprimer le rond point du Trocadéro, interdisez les cars de touristes qui stationnent illégalement et qui gênent la circulation plusieurs fois par jour. De plus, les personnes à mobilité réduite devraient avoir droit à emprunter les couloirs des bus et des taxis. Leur véhicule est leur seul moyen de transport. La mobilité verte, oui mais pour tous avant TOUT.

    Proposé par Lacheze le
  • 117.

    C’est vraiment n’importe quoi de séparer la rive gauche de la rive droite et l’est et de l’Ouest de la rive gauche !
    Quel bénéfice pour Les Parisiens à part du stress des embouteillage et donc de la polllution.
    Avec tout ça paris ne sera plus jamais paris. Paris vit de ses habitants arrêtez de vouloir en faire une ville de touristes !!

    Proposé par Bonnereau le
  • 116.

    Enfin un projet a la hauteur du classement au patrimoine mondial de l’Unesco de ce site Paris la Seine en 1991. Le projet est séduisant simple et fonctionnel, l’équipe franco britannique cherchant uniquement à mettre en valeur ce deuxième axe historique de Paris, sans se mettre en avant!
    Le mélange actuel entre automobiles et piétons est un véritable cauchemar pour les usagers, et on se demande comment il n’y a pas plus fréquemment d’accIdents, notamment entre cars et touktouks !
    Deux commentaires et une question.
    Le premier concerne la liaison piétonnière (accessibilité) et vélo entre ce nouvel axe paysager nord sud et le quai rive gauche lui même piétonnier est ouest.
    Le deuxième concerne l’ecole Militaire et derrière la place Fontenoy qui accueille le siège de l’Unesco. L’ecole Militaire faisant partie du site UNESCO, pourquoi ne pas l’avoir intégré au projet et ainsi désenclave le quartier de Saxe Breteuil qui gagnerait à accueillir une partie des visiteurs du secteur. Ce volet pourrait être phase mais acte dès à présent dans le projet. La place de Fontenoy étant entourée de bureaux, les manifestations bruyantes organisées sur les champs de mars n’y dérangeraient pas les riverains!
    Une question enfin, elle concerne le calendrier prévisible des travaux?

    Proposé par Xavier Crepin Acteur 7 le
  • 115.

    Dans le projet, on ne voit pas l’impact sur la circulation automobile.
    Quand on voit le pont de l’Alma mal aménagé et en permanence bloqué et bouché notamment des qu’il y a des cars de touristes. Qu’est il prévu pour ré fluidifier ce pont au lieu de l’engorger Un peu plus ?
    Quid de la circulation sur les quais rives gauche dans 2 sens est ouest?
    Cet aspect est absent ?
    Va t on avoir encore plus de cars sur les avenues aux bords du site ? Rue saint Dominique en venant du champ de mars? Rien n’est dit ça fait craindre le pire ?

    Proposé par GODOUET le
  • 114.

    C’est un paradis pour les touristes et les flâneurs. Pour ce qui travail, doit amener leurs enfants à droit à gauche, le maire nous créer l’enfer.

    Proposé par David le
  • 113.

    Ce projet ne prévoit rien de sérieux pour le stationnement des cars de touristes, ni pour les déplacements des riverains.
    L’aménagement proposé de la place du Trocadéro est inutile et coûteux : la promenade peut très bien commencer comme actuellement sur le parvis, cela n’enlève rien au projet.
    Jardins du Champ de Mars : il faut maintenir la circulation sur l’avenue Joseph Bouvard et la place J. Rueff : cela permet aux Bus de desservir les riverains, aux riverains de circuler, et aux cars de stationner.
    Quel est le coût estimé du projet ?

    Proposé par ERIC ABADIE le
  • 112.

    intéressée au projet depuis sa présentation à la Mairie du 7ème arrondissement et au pavillon de l’arsenal, je souscris totalement au projet retenu.

    Proposé par Baudu-Schnitzler le
  • 111.

    C’est une excellente occasion pour démonter, côté Ecole militaire, cet assemblage de de tuyaux en béton et de plaques de verre situé en plein milieu de la perspective qui donne sur la Tour Eiffel et le Trocadéro. Il n’y a aucune harmonie, il faudrait éviter le style zone industrielle !

    Proposé par Vannek le
  • 110.

    Habitante du Champ de Mars je partage totalement l’analyse critique faite par Didier Mauffras dans sa contributionn° 90 du 14 juin 2019.

    Proposé par Colette Contencin le
  • 109.

    Le détail du projet fait peur :
    – L’avenue Georges Mandel va devenir un parking pour car avec 44 places ! 44 !
    – L’avenue Paul Doumer va avoir des bouchons
    – Rien n’a été réfléchi sur comment on allait se déplacer entre le 15e et le 16e en venant de Bir Hakeim … Que devient le Bd Delessert ?

    et le plus important : va-t-on fermer ces jardins la nuit ? Comment va-t-on s’assurer qu’il y a une VRAIE surveillance et une mise en sécurité du site ? Le plus important c’est la securité. Rien d’autres.
    Les riverains ne veulent pas que ca deviennent des nouveaux champs elysées…ni un disneyland.

    Proposé par Riverain Paul Doumer le
  • 108.

    En fait la question qu’on se pose en tant que Parisien et riverain est: a-t-on encore le choix? sommes-nous consultés où est-ce un énième plébiscite?
    Comme de nombreux autres riverains je vois d’un mauvais œil ce projet qui s’inscrit dans une logique unilatérale de  » la voiture est à abattre peu importe l’alternative.
    Pour preuve les tulipes de Koons dont les parisiens ne voulaient pas mais qu’ils auront quand même, les jeux olympiques qui n’ont jamais fait l’unanimité mais ils seront quand même organisés….etc…
    Être parisien actif et avoir une famille est une punition, une peine.
    La ville est volée aux parisiens et devient le terrain de jeu des touristes en airb’nb, de la fashion week qui réquisitionne les plus beaux lieux de la capitale, aux voyoux qui vivent dans les jardins du Trocadéro, aux baraques à frites de la place de l’Alma, aux joueurs de bonneteau de la passerelle Debilly, aux vendeurs ambulants du champs de mars et aux embouteillages du tunnels Alma et New York, aux junkies qui s’installes sous las arches du MAM et aux rats……. À quand l’écoute des parisiens, Madame le Maire?

    Proposé par Xavier F. le
  • 107.

    Allez-vous montrer ce qui est prévu pour la circulation et le stationnement des cyclistes ? Le projet n est pas clair. Qu’en est-il de la continuité du REVe ?

    Proposé par Isa le
  • 106.

    le blocage de l’avenue des nations unies, ainsi que le pont de Iéna, engendre un surcroit de trafic routier vers la rue benjamin franklin, la rue raynouard, la rue de boulainvilliers, et le pont de grenelle, pour les véhicules venant de l’A14 par la porte maillot.
    Pour rejoindre le 15 ème arrondissement, la mairie par exemple, cela oblige à passer par des rues qui ont un débit inférieur à l avenue de suffren, donc engendre plus de bouchons et de pollution.
    bloquer un pont aussi fréquenté, n’est vraiment pas le bon choix.
    faites deux belles passerelles encadrant le pont de Iéna, là d accord.

    Proposé par chaussivert le
  • 105.

    Bonjour,
    Si le plan du projet (et les dioramas) semblent clairs sur le fait que la continuité des voies de circulation automobile sur les quais de chaque côté du pont d’Iéna sera assurée via les tunnels existants (sans préciser malheureusement le nombre de voies dans ces passages sous-marin -terrains…), il reste totalement muet sur la façon dont sera assurée (ou pas) la connexion du boulevard Delessert (mais aussi de l’avenue d’Iéna de l’autre côté du jardin) avec l’avenue de New-York.
    Et si, comme le plan disponible le laisse à penser, la circulation sur le boulevard Delessert depuis la rue Le Nôtre jusqu’à la Seine était supprimée, quelle va être le cheminement de voitures pour monter vers Passy en aval du pont d’Iéna.
    Actuellement, il n’y a que la rue Beethoven pour remonter du bord de Seine (un parapet interdit la remontée depuis le souterrain du pont d’Iéna sur l’avenue de New-York via la rue Le Nôtre) vers la place du Costa Rica, sauf à aller jusqu’à la Maison de la Radio.
    Si demain le boulevard Delessert n’est plus relié directement à l’avenue de New-York, bonjour la circulation et les nuisances sur cette rue Beethoven puis Chardon parfaitement inadaptée à une circulation de transit…
    En conclusion, le projet présente sans doute des traits intéressants, mais son impact sur la vie de ceux qui vivent à proximité de son emprise reste mystérieux, donc inquiétant.

    Proposé par MATHIEX Jean-Paul le
  • 104.

    On ne peut que saluer l’idée d’un réaménagement du site, inadapté aux enjeux actuels tant en matière de flux touristiques que d’évolution des mobilités. Toutefois plusieurs points restent sans réponse : quid du dispendieux et inutile mur de verre édifié le long du parvis de la Tour Eiffel, quid des indispensables aménagements cyclistes et de leur protection contre l’appropriation par d’autres usagers de la route, quid du respect de l’esthétique de Paris (bancs traditionnels parisiens, petits grillages autour des massifs, etc.) ? L’entretien futur, également, doit faire l’objet de la plus grande attention. Le jardin des Halles tout récemment inauguré présente déjà de nombreuses dégradations que les services municipaux semblent incapables de gérer. Tout y est tagué, sale voire endommagé.

    Proposé par Malbert le
  • 103.

    Bonjour,
    Pourriez-vous nous indiquer plus précisément quelles sont les options envisagées pour la circulation des rues Beethoven – Chardin – Le Nôtre ? Il faut qu’elles restent accessibles, mais ne sauraient devenir des points de passage obligés entre l’avenue de New-York et le haut de la colline Chaillot (boulevard Delessert vers la place du Costa-Rica. Faute que quoi, ces petites rues risquent de devenir des axes intenses de circulation, alors que leur gabarit ne le permet manifestement pas, renforçant par ailleurs les fortes nuisances sonores pour les riverains. Merci par avance pour votre réponse.

    Proposé par Francis Donnat le
  • 102.

    Qu est il prevu pour la circulation des cyclistes? le projet n est pas clair.
    Merci

    Proposé par Nepolion le